Personal tools
S'inscrire

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation
Vous êtes ici : Accueil Au fil du temps… Expos et salons Expo Habitat Waldighoffen Expo Habitat 2010 Discours de Henri HOFF
Accueil Mairie

Mairie - 4 place Jeanne d'Arc

68640 WALDIGHOFFEN

Tel : 03 89 25 80 26 - Fax : 03 89 07 71 26

Horaires d'ouverture de l'accueil

Lundi - Mardi - Jeudi - Vendredi

de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00

Mercredi

de 10h00 à 12h00

Contacter la Mairie par courriel

Adresses et téléphones indispensables

Votre météo



 

Espace de discussion

Actions sur le document

Discours de Henri HOFF

Voici les discours du Maire de WALDIGHOFFEN au cours de l'inauguration de la 27e EXPO-HABITAT, le 5 mars 2010

Expo-Habitat-Waldighoffen-092.jpg

M. le Président,

J’ai plaisir aujourd’hui, en préambule à mon propos, à citer deux phrases glanées au hasard de quelques lectures. Je ne me souviens pas de leurs auteurs, mais qu’importe !

« Le passé a de l’avenir dans nos souvenirs car le souvenir a de l’avenir dans nos cœurs »
« C’est en définitive le cœur qui nous permet toujours de rejoindre l’horizon, cette ligne encore jamais écrite »

Cette ligne d’horizon qui en fin de compte, nous est indispensable, n’était déjà pas écrite, en 1982-1983, quand le Groupement des Bâtisseurs du Sundgau, sous votre impulsion, s’est constitué pour s’engager dans un tout nouveau chemin.

Cette ligne d’horizon n’est toujours pas écrite aujourd’hui, au seuil de cette 27ème édition de l’EXPO HABITAT , mais entre temps, vous aurez été parmi ceux qui en auront contribué heureusement à en renouveler la perception.

Les souvenirs, quant à eux, nous rappellent qu’au-delà des mauvais présages et des sombres menaces il y a toujours une éclaircie à rejoindre, au prix certes, de la lucidité et du courage.

Mais finalement, c’est toujours le cœur qui peut nous raccrocher à cette ligne d’horizon, définitivement fixée au-dessus des nuages et qu’il ne faut jamais perdre de vue.

Et à cet égard, entre ces deux pôles : souvenirs et ligne d’horizon, les leçons que nous pouvons tirer de l’histoire de cette exposition sont exemplaires.

Première leçon qui m’apparaît la principale à la lumière de cette expérience quasi trentenaire : seule l’union des forces et du savoir-faire permettent de réussir et de se faire respecter dans notre espace économique. Rien ne sert plus de s’arc-bouter sur des habitudes bien ancrées même depuis longtemps et profondément.
Et posons nous la question : quel serait le bilan économique aujourd’hui dans notre secteur si, dans le passé, à l’instar du GBS, nos entreprises les plus innovantes ne s’étaient pas rapprochées pour faire front ?

Deuxième leçon importante : il faut s’adapter au monde qui nous entoure, tel qu’il est et non pas tel que nous souhaiterions qu’il soit. Les lois de l’économie n’ont pas d’état d’âme et sont implacables.
Et en regardant en arrière, je pose aujourd’hui la question : où sont aujourd’hui ceux qui ironisaient à l’époque sur la création du GBS ?
Mais aussi en regardant vers l’avenir : que resterait-t’il de notre tissu commercial local actuel dans dix ans, si nous ne passons pas de la vapeur d’antan aux nouvelles énergies ? Et où seront ceux qui aujourd’hui combattent les adaptations nécessaires alors qu’ils pourraient en être parmi les premiers bénéficiaires ?
En réponse nous avons ouvert la nouvelle zone commerciale Eberling pour enrayer l’évasion commerciale grandissante vers d’autres sites qui se développent tous autour de nous.
Et face à un Sundgau local qui se détruit dans ses divisions et querelles incessantes, nous sommes allés à PARIS, devant la Commission Nationale d’Aménagement Commercial pour obtenir les autorisations que l’on nous a torpillées ici.

Troisième leçon : il faut cultiver la fierté d’afficher ensemble notre vitrine pour ne pas avoir peur d’aller visiter celle des autres.
Là aussi, posons-nous les bonnes questions ? Quelles vitrines ? Celles du passé ou celles de l’avenir ? Celles qui se sont figées en nous ou celles qui se tissent chaque jour et sont capables d’élargir notre influence, au-delà du perceptible et au-delà de notre environnement immédiat ?

En réponse, WALDIGHOFFEN, sous l’impulsion de sa Municipalité et toutes forces vives confondues, vient de se lancer dans la grande aventure du Net pour informer, resserrer notre tissu social, mobiliser l’ensemble de nos forces vives dans un même élan, ouvrir un large dialogue à travers des espaces dédiés, promouvoir notre terre et nos initiatives, en un mot nous fédérer, tant que nous sommes, dans une nouvelle dynamique d’avenir… Je tiens à ce propos à saluer parmi nous la présence de M. MATTLER Jean François, d’Objectif 20/20 d’ALTKIRCH qui, derrière la face visible de l’écran allumé, nous a permis d’en découvrir parallèlement toute l’importance stratégique de ses dimensions cachées !

M. le président, si beaucoup de choses ont changé dans notre environnement depuis votre 1ère EXPO HABITAT, les fondamentaux de base n’ont pas varié, près de trente années plus tard! Aujourd’hui, à l’instar de cette manifestation exemplaire de l’Expo Habitat, WALDIGHOFFEN tient à s’inscrire dans la modernité pour construire son avenir : adaptation de notre offre et de notre force de frappe commerciales pour le maintien durable de nos commerces de proximité, fédération de l’ensemble de nos énergies dans une vitrine largement partagée vers l’extérieur, front uni contre les adversités parfois incompréhensibles.

Pour cela, j’en appelle, tant pour la pérennisation de votre manifestation tellement importante pour notre activité économique locale, que pour la vitalité de notre bassin de vie, à l’union de toutes nos énergies. Que les précieux souvenirs de cette belle aventure vécue ensemble nous donne du cœur pour continuer à lever nos yeux vers cette ligne d’horizon qui espérons le, ne nous sera jamais écrite d’avance.

M. le Président, mes félicitations sincères, à vous et à votre équipe, pour l’organisation de cette 27ème Expo Habitat ; elle n’aura pas été de tout repos. Bienvenue aux dizaines de milliers de visiteurs qui convergeront vers WALDIGHOFFEN ce week-end et évidemment plein succès à vos 300 exposants.

 

La 27e édition d'Expo Habitat à Waldighoffen

Discours de Fernand Heinis, Président du G.B.S.

Les autres intervenants

D'autres images de l'édition 2010