Personal tools
S'inscrire

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation
Vous êtes ici : Accueil Au fil du temps… Histoire et mémoire Décès de Justin Jungmann, alsacien installé au Texas
Accueil Mairie

Mairie - 4 place Jeanne d'Arc

68640 WALDIGHOFFEN

Tel : 03 89 25 80 26 - Fax : 03 89 07 71 26

Horaires d'ouverture de l'accueil

Lundi - Mardi - Jeudi - Vendredi

de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00

Mercredi

de 10h00 à 12h00

Contacter la Mairie par courriel

Adresses et téléphones indispensables

Votre météo

 


 

Espace de discussion

Actions sur le document

Décès de Justin Jungmann, alsacien installé au Texas

Né en 1939 à Oderen, Justin était le dernier habitant de Castroville à parler l'alsacien. Ses ancêtres avaient quitté l'Alsace au milieu du XIXe siècle. Avant d'intégrer l'école, il ne parlait pas un mot d'anglais.

Justin Jungmann. Photo L'Alsace/Michel Allemann.

Fermier à la tête de deux ranchs et ouvrier dans une usine d'engrais chimique, c'était aussi un chasseur et un fumeur invétéré. Farouche républicain, il regrettait l'hispanisation de Castroville qui diluait l'identité alsacienne dont il était le porte-drapeau.

Pendant 20 ans, il est venu tous les ans passer une semaine en septembre à Waldighoffen où il retrouvait deux de ses amis M. Jean-Pierre Krick et M. Jean-Pierre Burger. On pouvait croiser ce personnage atypique au marché et souvent aux portes ouvertes des pompiers. Il connaissait énormément de personnes ici à Waldighoffen et également à Illtal et Hirsingue.

Il aimait aussi beaucoup séjourner à Eguisheim. "Partout où il passait, avec son chapeau, son jean et ses santiags, il était l'attraction" se souvient Paul Zinck, vigneron qui l'hébergeait pendant ses nombreux séjours. Il a confié réciter le "Notre Père" en alsacien tous les matins avant son petit déjeuner et rêver également en alsacien.

Il a séduit M. Adrien Zeller, alors Président de la Région, ainsi que M. Michel Habig, Maire d'Ensisheim et Président de l'association Alsace Médina Country Texas. Il comptait plusieurs centaines d'amis et de connaissances sur son réseau alsacien.

Cependant, Justin vivait à l'américaine au volant de son énorme pick-up avec sa Winchester dans le coffre.

Ce cow-boy, héritier des coutumes alsaciennes, icône des relations entre le village texan et notre région, restera comme un ambassadeur unique des Alsaciens aux Etats-Unis et d'une certaine Amérique en Alsace.