Personal tools
S'inscrire

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation
Vous êtes ici : Accueil Au fil du temps… Souvenirs Décès du Père Paul HUMBRECHT
Accueil Mairie

Mairie - 4 place Jeanne d'Arc

68640 WALDIGHOFFEN

Tel : 03 89 25 80 26 - Fax : 03 89 07 71 26

Horaires d'ouverture de l'accueil

Lundi - Mardi - Jeudi - Vendredi

de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00

Mercredi

de 10h00 à 12h00

Contacter la Mairie par courriel

Adresses et téléphones indispensables

Votre météo



 

Espace de discussion

Actions sur le document

Décès du Père Paul HUMBRECHT

Mots-clés associés : ,
Le Père Humbrecht, prêtre retraité à Grentzingen depuis 2006, est décédé le 30 septembre dans sa 89e année.

C'est avec une très grande tristesse que nous apprenons le décès de M. l'Abbé Paul HUMBRECHT, dans sa 89e année, après 65 années de sacerdoce.

Le Père HUMBRECHT a voué toute sa vie au service des autres et plus particulièrement des plus pauvres.

Qui ne se souvient de son engagement inlassable pour la libération des esclaves en Afrique ?

Après, entre autres, un ministère en Algérie, au diocèse d'Oran, le Père HUMBRECHT est venu s'établir à GRENTZINGEN, continuant de rendre service partout où il le pouvait.

Nous nous souviendrons avec émotion de ses nombreux passages en Mairie de WALDIGHOFFEN et sa présence régulière à nos rencontres d'aînés pendant lesquels nous avons pu apprécier à sa juste mesure son extrême bonté.

Merci, Père, pour tout ce que vous avez fait pour notre paroisse. 

 

Le Père Paul HUMBRECHT au cours de la Fête des Aînés de Waldighoffen le 5 décembre 2010.

Les obsèques du Père HUMBRECHT ont eu lieu le mercredi 5 octobre 2011, à 14 h, en l'église St Martin de GRENTZINGEN, suivies de l'inhumation à PFAFFENHEIM.

La famille propose que les fleurs et les plaques soient remplacées par des dons en faveur de CSI-France (Christian Solidarity International), dont il a été Président Fondateur.

Le parcours du Père Paul HUMBRECHT :

Le 11 octobre 1922, Paul François Humbrecht naquit à Pfaffenheim à la grande joie de ses deux soeurs, Anna et Emma. Dès son jeune âge, il travailla avec ses parents dans les vignes et les champs, il semblait devenir un vigneron compétant.
Après sa scolarité au village et au collège de Matzenheim, il fréquenta l'école de viticulture à Colmar. Il fut enrôlé de force en 1942, d'abord dans l'Arbeitsdienst, puis dans la Wehrmacht jusque début septembre 1944 où il réussit à s'évader.
Le père Paul François Humbrecht tomba gravement malade: une méchante tuberculose. Pendant cette terrible épreuve et alors qu'il était guéri, Paul François se sentant attiré par le sacerdoce en janvier 1948, entra au séminaire des Vocations tardives à Changis/St-Jean (Seine et Marne).
Sa longue période d'études se termina à Oran où il fut ordonné prêtre le 22 décembre 1956, c'est donc en Algérie que Paul François travailla comme vicaire, puis comme curé. Il échappa miraculeusement à un attentat. De 1963 à 1966, il fut nommé professeur au collège d'Eckmühl à Oran.
En 1967, Paul François obtint la possibilité de partir en Amérique comme prêtre « Fidei Donum ». Là, il travailla comme prêtre-ouvrier. En 1973, il revint en France et exerça son ministère dans quelques paroisses de la région parisienne. En 1980, il fut élu responsable de Christian Solidarity International (pour la France) et développa le réseau par ses conférences et prédications. Il eut la joie d'être reçu à Rome par le pape Jean-Paul II, mais eu aussi d'autres joies : la libération de prêtres et chrétiens enfermés. Christian Solidarity international a pu libérer plus de 80 000 esclaves au Soudan.
En 1995, à 73 ans, il eut la joie d'être affecté au diocèse de Strasbourg et travailla dans les secteurs de Hirsingue et Sierentz.
Depuis le 1er novembre 2006, il était prêtre retraité, toujours prêt à aider ses confrères dans le secteur. Depuis 2006 il était accueilli par Odile Klocker, son aide au prêtre à Grentzingen.

Source : DNA du 27 novembre 2007

Le père Humbrecht avait participé aux obsèques du Père François Lichtlé à Bergheim. Vous pouvez l'entrevoir dans cette vidéo.