Personal tools
S'inscrire

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation
Vous êtes ici : Accueil Vie cultuelle Actualités Les obsèques du Curé Antoine DITNER, le 5 juin 2013 à Waldighoffen Le discours de Henri HOFF, maire de Waldighoffen
Accueil Mairie

Mairie - 4 place Jeanne d'Arc

68640 WALDIGHOFFEN

Tel : 03 89 25 80 26 - Fax : 03 89 07 71 26

Horaires d'ouverture de l'accueil

Lundi - Mardi - Jeudi - Vendredi

de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00

Mercredi

de 10h00 à 12h00

Contacter la Mairie par courriel

Adresses et téléphones indispensables

Votre météo



 

Espace de discussion

Actions sur le document

Le discours de Henri HOFF, maire de Waldighoffen

Henri HOFF s'est exprimé à la fin des cérémonies dans l'église de Waldighoffen, le mercredi 5 juin 2013 :

Obsèques de l'Abbé DITNER :

Chère Marguerite,
Chère Famille en deuil,
Chers Amis de la famille et du défunt réunis autour de lui aujourd'hui,
Chers paroissiens de Waldighoffen et environs,

Nous aurions tous tellement aimé que l'Abbé Antoine DITNER puisse encore vivre la fin de la rénovation de notre église St Pierre et Paul, celle ci même dans laquelle, voilà 65 ans, il fut ordonné prêtre.

Nous aurions tellement aimé, lui même souhaitait tellement encore la visiter avec nous au terme de ces travaux pour redécouvrir ensemble, avec le Père Christophe, nouveau chargé d'âmes de notre paroisse depuis 2011 et ardent acteur avec nous de cette rénovation, toutes ces beautés que nos prédécesseurs y ont laissé au fil des siècles en guise d'héritage. Mais voilà que, subitement, ce qui commençait à nous paraître assuré, ne s'est pas réalisé.

Peut être faut il y voir, au delà d'une déception que nous pouvons aujourd'hui légitimement ressentir, un message fort vers l'essentiel, à savoir que finalement cette restauration ne constitue de toute façon pas une fin en soi, mais bien plus que cela, un signe et un sens pour une Communauté vivante héritière de son passé mais toujours en devenir.

Pasteur de notre Communauté de WALDIGHOFFEN pendant plus de trente ans, mais y déjà immergé régulièrement, bien avant depuis son enfance, par ses visites à son oncle, le chanoine Alphonse DITNER, déjà curé de cette paroisse, l'abbé Antoine Antoine DITNER portait sans doute plus que tout autre, en lui, l'âme de ce village.

Son ordination en 1948 comme prêtre, ici dans ce chœur, par Monseigneur WEBER, Évêque de STRASBOURG, en même temps que 3 autres enfants de notre village : le Père Bernard WEIGEL, l'Abbé Joseph HENLIN et le Père Aloyse GRIENENBERGER désormais dernier survivant, a déjà constitué en soi un événement exceptionnel.

Mais, en revenant, en 1958, comme Vicaire de son oncle le chanoine Alphonse DITNER, puis en lui succédant comme Curé de cette paroisse Saints Pierre et Paul, l'Abbé DITNER aura, en plus, rendu UNIQUE un autre événement en parachevant une grande page d'histoire de notre village : la conduite spirituelle sans discontinuité de notre Communauté Villageoise par une même famille, la famille DITNER de GALFINGUE, durant 120 années consécutives.

120 années qui auront transformé radicalement notre village, si décrié à l'arrivée de l'abbé Grégoire DITNER en 1869, bourg centre prospère de notre bassin de vie aujourd'hui.

120 années que nous aurons fêté au mois de juin 1989.

A cette mutation, l'Abbé Antoine DITNER aura largement apporté sa pierre durant ses 31 années de sacerdoce ici chez nous, assisté par sa sœur Marguerite, une pierre heureusement agrémentée d'un humour devenu légendaire pour tous ceux qui l'auront connu.

Pour tout une génération, il aura ainsi accompagné les moments heureux mais aussi et surtout les difficultés et les souffrances de tous ceux qui auront pu se confier à lui.

Et personne d'entre nous ne peut aujourd'hui apprécier à sa juste valeur tout l'impact que son dévouement et ses qualités personnelles ont apporté à l'évolution de notre Communauté villageoise et autour d'elle.

Combien de jeunes ainsi auront trouvé à son contact et plus particulièrement à travers les Mouvements d'Action Catholique dont il était chargé d'animation pour tout le Haut Sundgau, la clé de leurs engagements d'adultes.

Combien de personnes durement touchées par les difficultés ou le malheur auront trouvé auprès de lui le courage de continuer et de rebondir. Combien auront tout simplement à son contact, trouvé ou retrouvé, un but, une raison,  la joie de vivre. Combien auront pu, grâce à lui, s'endormir dans la paix...

En ce moment où nous disons "A Dieu" à l'Abbé Antoine DITNER, dans cet édifice  de pierre que nos 3 Curés DITNER successifs auront transformé de remarquable chapelle en remarquable église, en ce moment tout à fait particulier où ils nous laissent l'exemple de trois vies entièrement consacrées et dévouées aux autres et en particulier à notre cher village de WALDIGHOFFEN, je ressens surtout un double message :

  • Tout d'abord, l'humour de l'Abbé Antoine DITNER, conservé jusqu'à la dernière et difficile étape de son long chemin sur cette terre, nous invite, face à notre difficile monde d'aujourd'hui où l'égoïsme, l'individualisme, l'instantanéité deviennent la règle dominante jusqu'à vouloir nier l'essentiel, cet humour nous invite à nous rappeler la célèbre phrase de Jean Paul II qui a fait s'écrouler les frontières les plus rigides : "N'ayez pas peur".
  • Deuxième message : dans cette église que les trois Curés DITNER auront embelli puis rénové à plusieurs reprises, dans cette église où nous n'aurons pas pu fêter avec le dernier d'entre eux l'aboutissement de cette actuelle rénovation, non achevée mais tellement prometteuse, il nous faut accepter que finalement, il restera toujours quelque chose à terminer, un chemin à continuer...mais un chemin sur lequel nous ne sommes, individuellement et collectivement que des passants, des passeurs de relais...

La dernière volonté de l'Abbé Antoine DITNER aura été de rejoindre Grégoire et Alphonse dans leur dernière demeure, dans notre Cimetière de WALDIGHOFFEN. Nous lui en sommes extrêmement reconnaissants. Car, de cette grande mutation qu'aura connu notre village entre le XIXeme et le XXIeme siècle, nos 3 Curés DITNER en auront été des artisans essentiels. Sans eux, le village de WALDIGHOFFEN ne serait sûrement pas ce qu'il est aujourd'hui.

Sans ceux, cette église ne serait certainement pas ce qu'elle est aujourd'hui.

Aussi sa place devait rester parmi nous, afin de nous éclairer pour et dans notre nouvel avenir...

Chère famille DITNER en deuil, il me reste à vous exprimer, au nom de la Municipalité de WALDIGHOFFEN et du fond du cœur, mes sincères remerciements pour m'avoir accompagné afin de permettre à M. l'abbé DITNER de vivre ses derniers jours ici à  WALDIGHOFFEN, comme ce fut le cas déjà de l'abbé Grégoire DITNER et du chanoine Alphonse DITNER, ses prédécesseurs.

Recevez également nos très sincères condoléances.

Et maintenant à l'issue de cette cérémonie, je vous invite tous à partager le verre du souvenir et de l'amitié offert par la Commune, en Salle associative du FORUM, rue des Écoles.