Personal tools
S'inscrire

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation
Vous êtes ici : Accueil Vie pratique Sécurité et santé Ce qu'il faut savoir sur les risques solaires Le vrai/faux spécial soleil
Accueil Mairie

Mairie - 4 place Jeanne d'Arc

68640 WALDIGHOFFEN

Tel : 03 89 25 80 26 - Fax : 03 89 07 71 26

Horaires d'ouverture de l'accueil

Lundi - Mardi - Jeudi - Vendredi

de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00

Mercredi

de 10h00 à 12h00

Contacter la Mairie par courriel

Adresses et téléphones indispensables

Votre météo

 


 

Espace de discussion

Actions sur le document

Le vrai/faux spécial soleil

Mots-clés associés :
Balayez les idées reçues sur notre comportement face au soleil en 6 questions/réponses.

NON

Un bronzage acquit artificiellement en cabine de bronzage n'aura pas d'effet protecteur et ne préparera pas la peau pour une exposition au soleil. Bien au contraire, les UV artificiels vont s'additionner aux UV du soleil et augmenter le risque de cancer.

La fréquentation des cabines de bronzage artificiel est par conséquent fortement déconseillé.

Femme en trainde bronzer

NON

L'écran total n'existe pas, la meilleure des crèmes solaires ne pourra jamais filtrer 100% des ultraviolets. Par exemple : une crème solaire indice 50+ laissera encore passer 2% des ultraviolets, même utilisée dans les doses recommandées.

L'application de crème solaire ne permet pas de s'exposer plus longtemps.

Tube de crème solaire

OUI

Le bronzage est une protection superficielle de la peau contre le soleil mais ne filtre qu'une partie des UV.

Une peau bronzée est moins sensible aux coups de soleil, mais reste tout aussi vulnérable fasse aux risques de cancer.

OUI

Les UV ne sont pas filtrés par les nuages ou atténués par le vent, ils sont nocifs tout le temps et par tout les temps.

Méfiez-vous des fausses impressions de sécurité quand il fait plus frais ou que le temps est couvert.

Soleil avec chapeau et lunettes de soleil

NON

Le danger vient également des doses reçues tout au long de sa vie, pas seulement des périodes d'exposition volontaires.

Chaque exposition sans protection augmente les risques pour la peau et les yeux.

OUI

L'herbe, la terre et l'eau réverbèrent moins de 10% de rayonnement UV. La neige, elle peut atteindre 80% de réverbération. Le sable sec 15% et 25% pour l'écume de mer.

Set de plage

Si vous détectez une anomalie, une tache, un grain de beauté aux contours irréguliers ou qui change d'aspect rapidement (forme, taille, épaisseur, couleur), consultez rapidement votre médecin traitant ou un dermatologue pour effectuer un dépistage. Détecté trop tard, le mélanome peut être mortel car il d'étend rapidement à d'autres parties du corps. Si se protéger du soleil est indispensable, faire un dépistage chaque année chez un dermatologue l'est également.

Source : www.prevention-soleil.fr

 

  1. Ma peau sera mieux préparée au soleil si je fais des séances en cabine de bronzage avant de m'exposer ?

  2. Appliquer de la crème solaire suffit à protéger ma peau des ultraviolets ?

  3. Faut-il encore se protéger du soleil, même si l'on est déjà bien bronzé ?

  4. Je cours risque pour ma peau même si je ne ressent pas de sensation de chaleur ?

  5. Je n'ai pas attrapé de coup de soleil, je n'ai donc pas couru de danger ?

  6. La réverbération du sol augmente-t'elle l'exposition avec une intensité variable ?