Personal tools
S'inscrire

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation
Vous êtes ici : Accueil WALDImag De tout et de rien PYRALE du buis : attention jardiniers, elle est dans le Sundgau depuis 2011. A COMBATTRE si vous voulez garder vos buis !
Accueil Mairie

Mairie - 4 place Jeanne d'Arc

68640 WALDIGHOFFEN

Tel : 03 89 25 80 26 - Fax : 03 89 07 71 26

Horaires d'ouverture de l'accueil

Lundi - Mardi - Jeudi - Vendredi

de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00

Mercredi

de 10h00 à 12h00

Contacter la Mairie par courriel

Adresses et téléphones indispensables

Votre météo

 


 

Espace de discussion

Actions sur le document

PYRALE du buis : attention jardiniers, elle est dans le Sundgau depuis 2011. A COMBATTRE si vous voulez garder vos buis !

Mots-clés associés :
C’est l’alerte dans les jardins sundgauviens : la pyrale du buis, un insecte originaire d’Asie, détecté pour la première fois en Europe en 2006 à Weil-am-Rhein, est en train d’étendre sa zone d’élection et de détruire les plants de buis.
La pyrale du buis est un lépidoptère de la famille des Crambidae, originaire d'Extrême-Orient. Il s'agit d'une espèce invasive. Son introduction accidentelle en France date de 2008. Depuis, il est régulièrement signalé en Alsace, et plus récemment en Ile-de-France et en Poitou-Charentes. On le trouve également en Suisse.

Ce ravageur a réussi son implantation en Alsace, à l'instar d'autres insectes introduits récemment par l'accroissement des échanges mondiaux (coccinelle asiatique,chrysomèle du maïs). Sa prolifération rapide (plusieurs cycles annuels), l'absence de prédateurs naturels et la faiblesse des moyens de lutte fait qu'il est très difficile de s'en débarasser une fois l'insecte implanté.

Les chenilles non urticantes peuvent être écrasée entre les doigts sur les plants faiblement infestés. Il est également possible de pulvériser un insecticide à base de cyperméthrine ou dedeltamétrine. Ce type de traitement demande un certain nombre de précautions (il est nocif pour les abeilles et doit être appliqué à l'intérieur des rameaux et sous les feuilles où les chenilles se cachent fréquemment). La lutte biologique n'est pas recommandée (car le résultat est très variable).

Les plants largement infestés doivent être arrachés et brûlés (ou broyés en fines lamelles) mais ne doivent surtout pas être compostés en l'état. (Wikipédia)

L’Organisation européenne et méditerranéenne pour la protection des plantes a inscrit le buis sur sa liste d’alerte car à ce jour la situation s’avère difficile à maîtriser.

A Waldighoffen, nous avons eu une infestation dans l'été 2011, mais nos buis ont été sauvés (momentanément car il faut surveiller) par des produits en vente dans la commune. Nous avons détecté en 2012 quelques chenilles et traité. Mais, en cet été 2013, l'infestation est très forte (voir le 2e article des DNA)

Vous pouvez lire ci-dessous (en cliquant dessus) un article des DNA très complet sur ce phénomène. Soyez donc très vigilants si vous avez des buis, qui, si vous ne l'êtes pas, risquent d'être détruits :

2013, un nouvel article des DNA, la catastrophe s'étend dans notre région :