Personal tools
S'inscrire

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation
Vous êtes ici : Accueil Au fil du temps… Histoire et mémoire Articles de René Minéry dans le bulletin municipal Où est passé le Willerbach ?
Accueil Mairie

Mairie - 4 place Jeanne d'Arc

68640 WALDIGHOFFEN

Tel : 03 89 25 80 26 - Fax : 03 89 07 71 26

Horaires d'ouverture de l'accueil

Lundi - Mardi - Jeudi - Vendredi

de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00

Mercredi

de 10h00 à 12h00

Contacter la Mairie par courriel

Adresses et téléphones indispensables

Votre météo



 

Espace de discussion

Actions sur le document

Le trajet caché du Willerbach

René Minéry vous raconte l'histoire du Willerbach, affluent de l'Ill à Waldighoffen, qui coule sous nos pieds ... sans les mouiller !

Gruss-aus-Waldighofen

Cliquez sur les images pour les agrandir

Le ban de WALDIGHOFFEN est arrosé par l’Ill. En zigzagant paresseusement à travers la vallée, elle effectue un parcours double de la distance réelle.

Localisation du Willerbach

A sa gauche elle recueille le ruisseau Hissigbach dit également « Rossbach », puis le Zwiegbach et un autre ruisselet, appelé par les anciens cultivateurs « Pfingstenbach ». Sur sa rive droite, l’Ill reçoit le Gersbach. Cette rivière prend naissance sur le plateau boisé de MUESPACH le HAUT et s’appelle Muesbach et à partir de MUESPACH, il prend le nom de Gersbach.

Toutes les eaux superficielles du versant droit ne peuvent s’infiltrer, elles sont collectées par un ruisseau qu’on a appelé « Willerbach » parce qu’il rejoint l’ancien chemin menant à WILLER. (Ne pas confondre avec le ruisseau Willerbach qui se jette dans l’Ill à BETTENDORF.)

Au lieu-dit « Löechle », dans une faille creusée par l’érosion, ce petit ruisseau Willerbach prend forme par l’écoulement des eaux de pluie, puis au pied d’un terrain très aquifère appelé « Krutlaender », plusieurs sources viennent le renforcer. Il rejoint l’agglomération au niveau du « Tiefen Loch », puis se faufile entre les vergers de la rue de Bâle et ceux de la rue de Willer. Au niveau de l’actuel presbytère, il effectue une courbe pour passer devant l’église et passe sous la route pour rejoindre l’actuelle rue du 19 Novembre, avant de se jeter dans l’Ill à 40 m en amont du pont.

Actuellement, aucun piéton, encore moins un automobiliste, lorsqu’il traverse notre village, n’aperçoit le Willerbach. Lui aussi a son histoire !

L'histoire du Willerbach à Waldighoffen

En 1851, comme le pont de l’Ill sur la route départementale N 17 de Delle à Bâle était en bois et très vétuste (situé à 200 m en aval de l’actuel), un projet de construction d’un pont en pierre et une rectification de cette route furent envisagés. Ce n’est qu’en 1856 que cet ouvrage en pierre fut réalisé. On en profita pour construire un second pont, plus petit, sur le Willerbach, à hauteur de l’intersection avec la rue du Château. En ce temps là, la route était empierrée.

Aqueduc-Willerbach

Lors de la construction de la ligne de chemin de fer Altkirch-Ferrette, qui traversait le village sur la route d’Oberdorf (actuellement Rue de la République), un aqueduc fut construit en 1891 pour consolider le Willerbach a partir de l’embranchement de la rue de Willer, devant le presbytère et l’église et qui passe sous la route et la voie ferrée.

Riesbacherstrasse vers 1900

Vue sur la Rue de Riespach (actuellement Rue du 19 Novembre)
depuis le centre du village vers le pont de l’Ill aux environs de 1900.

A gauche, devant le jardin de l’instituteur,
le fossé qui traînait les eaux usées et de pluie de la Rue de Bâle.
Au centre, un attelage passe sur le pont du Willerbach.

Les riverains de la route de Riespach, pour accéder à leur propriété, établissaient des passerelles en pierre ou en bois.

Maison-Albersammer

Ci-dessus la maison paysanne de Albersammer Adolphe en 1917.
(Maison démolie en 1960, N 9, rue du 19 Novembre).
Les canards et oies pataugeaient dans le ruisseau et souvent des passants étaient agressés par un jars.

En dehors des périodes de pluie, l’eau n’était pas toujours propre et attirait en été les moustiques.

En 1942, deux cantonniers ont débourbé un tronçon du ruisseau à la sortie de l’aqueduc et découvraient de gros poissons-chats.

Deux époques ! (dessins R. Minéry)

Autre-plan-Waldighoffen-1831

1831

Plan-rue-de-Riespach en 2007

2007

Les travaux

Durant l’installation du réseau d’alimentation en eau courante, achevée en 1950, le Willerbach fut busé.

Suite à la suppression du trafic ferroviaire entre Hirsingue et Ferrette, les rails furent enlevés début juillet 1969 en vue de la réfection et l’élargissement de la Départementale 9.

Le couvercle métallique de l’aqueduc cédant très souvent sous le poids de lourds véhicules, sa réfection était devenue une nécessité urgente.

En septembre de la même année, l’entreprise Brugger de LIGSDORF le remplaçait avec des buses en béton de 1,30 m sur 0,80 m.

La partie supérieure de cet ouvrage construite en 1891 en pierre de taille, fut maintenue.

Dépose des rails-Waldighoffen - 1969

1969 : Enlèvement des rails

 Réfection de l’aqueduc-Waldighoffen-1969

1969 : Réfection de l’aqueduc
devant l’église

 Willerbach-Waldighoffen

Le Willerbach se faufile à travers
le "Löchlé"

 Willerbach-rejoint-Ill

Le Willerbach rejoint l'Ill

 Retourner en haut de page ↑

Retourner à "Articles de René MINERY"